En zone mixte, le Président de la FIFA, Gianni Infantino et le Président de la FFF, Noël Le Graët ont donné leur sentiment sur les matches en finale, sur la réussite de cette Coupe du Monde et la suite pour le Football Féminin avant France 2019.   Président Infantino, que pensez-vous de l’organisation de cette Coupe du Monde U20 ?  Gianni Infantino : C’est une formidable Coupe du Monde. Honnêtement je le disais au président Noel Le Graët tout à l’heure, je le remerciais, car il a beaucoup insisté sur ce concept [d’organiser] cette compétition en Bretagne ! C’est un succès, les gens ont été formidables, j’aimerais vraiment donc par commencer à remercier la FFF et tout ceux qui ont œuvré ici, les volontaires, les spectateurs… C’était vraiment magique, c'est unique !  On revient de Russie, et donc encore une fois félicitation à la France, parce que la Bretagne fait toujours partie de la France (rires)… Et cette Coupe du Monde U20 elle nous ramène un peu au romantisme du football. Ces petites enceintes, cet aspect bucolique, ça nous ramène à tout ce qu’on avait, quand on a commencé à aimer ce sport. Bravo !    C’est de bon augure pour 2019 ?  Gianni Infantino : Je pense que c’est de très bon augure. Ça va être une très grande Coupe du Monde ici en France, du 7 juin au 7 juillet, on veut que ce soit la meilleure de tous les temps ! On l’a dit pour la Russie, ça l’a été, et on va le faire aussi pour la Coupe du Monde féminine ici en France. On travaille dur avec la Fédération Française de Football, et je pense que ce qu’on a pu vivre ici, ça nous permet de rêver en grand !    Qu’avez-vous pensé justement du Mondial de ces Bleuettes ?  Gianni Infantino : Très bien ! Évidemment, quand on passe à côté d’une médaille c’est toujours triste pour les Bleuettes, mais on a vu qu’elles y ont mis le cœur, et puis il y a de belles joueuses, vraiment ! Ça joue bien, avec passion, avec cette volonté de vouloir donner une médaille au public. C’est très bien !     Président Le Graët, de votre côté on imagine que le fait d’avoir manqué la médaille, l’objectif annoncé, vous êtes déçu…  Noel Le Graët : On ne peut pas être déçus d’une équipe qui a joué avec beaucoup de c&oe...

La suite est réservée aux abonnés .



Dounia MESLI