La lourde défaite enregistrée à Montpellier a probablement scellé le sort de David Fanzel. Après six journées sans victoires, les Messines ont subi un terrible 11-0 sur la pelouse de Grammont, soit autant de buts que ce qu'elles avaient encaissés lors des six premiers matches de la saison. Une véritable déroute, qui s'ajoute aux difficultés sur le plan offensif (1 seul but marqué) et qui a replongé le club à la dernière place de la D1.

Arrivé à l'été 2015 à la tête de l'équipe messine, David Fanzel avait participé aux deux dernières montées du club dans l'élite, en 2016 et l'été dernier. Un retour en D1 avec l'ambition d'y rester, Metz faisant systématiquement l'ascenseur depuis maintenant cinq ans (trois montées, deux descentes).

Il y a deux ans, lors de la précédente montée, le FC Metz avait également connu une série de huit défaites en ouverture avant de prendre son premier point. La deuxième partie de saison, plus encourageante n'avait pas suffi à sauver les Messines. David Fanzel resté à la tête de l'équipe était ensuite parvenu à ramener le FC Metz en D1, après seulement une saison en D2.

Mais après sept défaites en autant de match, et ce lourd revers dans l'Hérault, c'est le choix du changement qui a été fait pour tenter d'éviter une nouvelle descente du FC Metz vers la seconde division. Un départ qui selon un communiqué du club, s'est fait d'un « commun accord » entre les dirigeants lorrains et David Fanzel.

 

Photo: FC Metz

. La rédaction