Beaucoup de buts ont été marqués ce jeudi soir. Une soirée sans enjeu mais Brann (face à St Pölten - 2-1) et Francfort (face à Rosengård - 5-0) en sortent grands gagnants. Dans un match de folie, Benfica et Barcelone se sont quittés sur un match nul (4-4).

 

Brann domine St Pölten à l’usure

Le SK Brann accueillait St Pölten dans un match sans enjeu puisque le club norvégien est certain de rejoindre Lyon en quarts de finale.

Après un arrêt décisif de Carina Schlüter (1re), St Pölten ouvre le score grâce à Sarah Mattner-Trembleau (7e), à la suite d’un gros cafouillage dans la surface de réparation. Brann égalise quelques minutes plus tard par Justine Kielland (20e) qui profite d’un dégagement de la défense autrichienne pour ajuster Carina Schlüter d’une frappe lointaine.

Après une première grosse tentative par Amalie Eikeland (70e), Brann finira par prendre l’avantage dans les dernières minutes de la rencontre. Justine Kielland envoie le ballon dans la surface et Eikeland (90e) saute plus haut que tout le monde pour libérer l’Åsane Arena.

 

Francfort achève Rosengård

Malgré le peu d’espoir d’une qualification en quarts de finale, Francfort recevait Rosengård à la Deutsche Bank Park. Et les joueuses de Niko Arnautis vont commencer les hostilités en première période avec un but sublime d’Ilayda Açikgöz (18e) sur un lob lointain qui trompe Angel Mukasa.

En deuxième mi-temps, l’Eintracht va passer la seconde avec quatre buts marqués. Nicole Anyomi (66e), Shekiera Martinez (74e), Lisanne Gräwe (76e) et Geraldine Reuteler (84e) vont alourdir le score. Avec cette victoire, Francfort finit sa compagne européenne sur une bonne note.


Rencontre prolifique à la Caixa Futebol Campus

C’est sensiblement le match de la soirée. Le Barça se déplaçait à Lisbonne pour affronter le Benfica. Si les Catalanes ouvrent le score par Caroline Graham Hansen (18e), puis enchaînent avec le deuxième but signé Patri Guijarro, les Lisboetes égalisent grâce à l’ancienne Marseillaise Marie Alidou (26e et 45e), auteure d’un doublé.

 

En seconde période, le Barça reprend les commandes par Caroline Graham Hansen (54e) mais Benfica ne lâche rien et répond en égalisant de nouveau. Cette fois, c’est l’ex Lyonnaise Jessica Silva (71e) qui prend ses responsabilités. Le SLB pensait même arracher la victoire sur un but contre son camp de Lucy Bronze (81e) mais l’internationale anglaise se reprend et permet au Barça d'obtenir le point du match nul, dans les dernières minutes du temps additionnel (90e+6).