Battu sur sa pelouse par Levante, la Real Sociedad ne partage plus la tête du classement avec le FC Barcelone. Les Blaugranas semblent distancer progressivement leurs poursuivants, tandis que le Real Madrid n’est pas parvenu à confirmer son embellie, battu sur la pelouse du FC Séville…

 

La Real Sociedad a enregistré ce dimanche sa première défaite de la saison, alors que les joueuses de Natalia Arroyo avaient jusqu’ici enchaîné les succès. Le club de San Sebastian était alors sur les mêmes bases que le FC Barcelone, champion en titre, et déjà en position préférentielle au sommet du classement.

Pour la Real, les premiers tests se profilaient, avec une question autour de la capacité des joueuses du Pays Basque à prendre des points face à leurs adversaires directes en haut de tableau. Avant d’affronter le FC Barcelone à la fin du mois, puis l’Atlético de Madrid à la mi-novembre, la Real Sociedad recevait Levante ce dimanche.

 

Une victoire à l’arrachée pour Levante

Un duel de haut de tableau, accroché, disputé, et qui s’est finalement décidé dans les ultimes minutes avec un but inscrit par Carol Férez (89e), donnant la victoire à Levante (0-1). La partie avait déjà connu de premiers rebondissements avant ce but victorieux, comme lorsque la Real Sociedad se retrouve réduite à dix, suite à l’expulsion de Manuela Vanegas, la défenseure colombienne sanctionnée d’un second carton jaune (38e).

En première période, les deux équipes avaient chacune eu l’opportunité d’ouvrir le score, Giovana Queiroz (10e) pour Levante, et Amaiur Sarriegi (35e) pour la Real Sociedad, avec un extérieur du droit qui vient échouer sur le poteau gauche valencien.

L’expulsion de Vanegas participe à faire pencher la balance en faveur de Levante, avec des opportunités pour Alba Redondo ou Sandie Toletti dans le second acte. La Real continue pourtant de se montrer dangereuse, notamment par son attaquante finlandaise Sanni Franssi (47e et 69e).

Entrée en jeu dans la dernière demi-heure, Carol Férez force finalement la décision en faveur de Levante. Sur l’action du but, elle est servie par Irene Guerrero, elle-aussi entrée en cours de jeu, et dont la contribution est mise en cause par les supporters de la Real, qui estiment qu’elle s’est aidée du bras pour trouver sa coéquipière en bonne position dans la surface.

 

Des poursuivants déjà distancés

Cette défaite de la Real Sociedad implique que seul le FC Barcelone est désormais invaincu en Primera Iberdrola, ayant remporté ses sept matches disputés cette saison. La Real reste pour le moment deuxième, avec un autre club basque sur ses talons, l’Athletic Bilbao, seulement deux points derrière la Real après sa victoire face à Villarreal (2-1).

Un peu plus bas, on retrouve Levante (4e) et l’Atlético de Madrid (5e), à quatre points de la Real et déjà sept du Barça. L’Atlético avait d’ailleurs l’occasion de faire un rapproché, mais n’a pas été en mesure de s’imposer sur la pelouse du Granadilla (1-1). Malgré les effets de l’activité volcanique sur le trafic aérien autour des Canaries, les Colchoneras ont été en mesure de se déplacer à Tenerife ce week-end.

L’Atlético avait également bien débuté la rencontre, menant rapidement au score grâce au but de Ludmila da Silva (4e). Le Granadilla parvient ensuite à égaliser par Maria José Pérez (14e), et un second but n’était pas loin dans la foulée pour l’attaquante de Tenerife. En seconde période, Leicy Santos a semblé proche de redonner l’avantage à l’Atlético (53e et 58e), mais sans parvenir à tromper la vigilance d’Aline Reis.

Le Barça fait le plein avant la trêve

Derrière le FC Barcelone, ses poursuivants semblent donc déjà éparpillés, pas en mesure de suivre le rythme imposé par les leaders. De son côté, le Barça s’est imposé sur la pelouse du Sporting Huelva (0-5). Un score large, mais une différence qui s’est faîte principalement en seconde période, après l’ouverture du score sur corner dans le premier acte (28e).

Huelva s’est un temps accroché, mais l’écart se fait avec Alexia Putellas qui inscrit le second but blaugrana (55e). La machine est alors lancée, avec un doublé pour Aitana Bonmati (63e et 76e) et Irene Paredes également buteuse sur corner (64e).

 

Le Real pas sorti d’affaire

Rien ne semble arrêter le Barça, alors que la dynamique peine à se faire sentir du côté du Real Madrid. Enthousiaste mardi en Ligue des Championnes, le Real a chuté ce week-end sur la pelouse du FC Séville. Après un premier succès cette saison en championnat, le week-end précédent face à Eibar, les joueuses de David Aznar n’ont pas été en mesure d’enchaîner.

La faute notamment à l’excellent doublé d’Inma Gabarro (9e et 55e), avec un lob splendide sur son premier but pour surprendre Méline Gérard, la gardienne française du Real. En bas de classement, le Real (13e), voit revenir Valence (14e) qui remporte (1-0) un duel de mal-classés face au Rayo Vallecano (16e).

Les deux équipes n’avaient pas encore gagné cette saison, c’est désormais chose faîte pour Valence, grâce notamment à une parade décisive d’Enith Salon en fin de match, pour repousser le penalty de Sladjana Bulatovic en faveur du Rayo (90e). Valence comme le Real sont virtuellement relégables, alors que le Betis Séville s’éloigne provisoirement de cette zone rouge. Les Verdiblancas se sont imposées sur la pelouse d’Eibar (1-2), avec le but vainqueur inscrit par Angela Sosa en début de seconde période (51e).

 

Photo: Levante UD Femenino / Twitter

 

Primera Iberdrola 2021/2022 – Les résultats de la 7e journée

Valencia CF – Rayo Vallecano : 1-0

Sevilla FC – Real Madrid : 3-0

SD Eibar – Betis Séville : 1-2

Madrid CFF – Deportivo Alavés : 0-1

Sporting Club de Huelva – FC Barcelone : 0-5

UD Granadilla Tenerife – Atlético de Madrid : 1-1

Real Sociedad – Levante UD : 0-1

Athletic Bilbao – Villarreal CF : 2-1

=> Le classement de la Primera Iberdrola à retrouver sur notre page consacrée au championnat d'Espagne

Hichem Djemai