Même si les protagonistes sont des garçons, Olive et Tom ne reste pas moins un dessin animé dont les filles sont tout autant friandes.
Connu sous le nom de "Captain Tsubasa" au Japon, Olive et Tom a gagné les cœurs de nombreux passionnés de football, jusqu'à inspirer certains joueurs (Zinédine Zidane, Alessandro Del Piero, Fernando Torres ou encore Djibril Cissé) et joueuses (Homare Sawa & co). Depuis l'année dernière, le bruit court qu'une suite serait donnée à ce dessin animé, dont la popularité traverse les frontières et les cultures. Mais cette suite serait réalisée en 3D pour donner plus de réalisme. Retour.

 

Une série culte à travers le temps et les cultures

Il s'est écoulé 33ans depuis le dernier épisode de la série japonaise, créée par Yoichi Takahashi. Une série qui met en exergue des jeunes footballeurs de l'école primaire au football professionnel, jusqu'à l'équipe nationale.
La raison de ce retour serait expliquée par le dessinateur pour aller dans le sens du développement du football en Asie. La préparation entre autre de la Coupe du Monde 2018 est un point de taille, qui a poussé le japonais à reprendre ses crayons et trouver une suite à son dessin animé. "Un petit changement peut faire une grande différence dans un match de football", a déclaré Takahashi. "Techniquement, ils se rapprochent et ont une chance." confie-t-il.
Takahashi a grandi à Tokyo, au Japon, un pays où le baseball était plus populaire que le football. L'excitation ressentie en regardant la Coupe du Monde 1978 en Argentine - année où l'Iran était le seul représentant asiatique - a incité Takahashi à lancer son manga dans le football pour populariser ce sport en Asie.
"Le football est quelque chose que vous jouez avec beaucoup de liberté et de flexibilité. Il n'y a pas une norme pour la façon dont vous devez gérer, et le simple passage de la balle suscite l'excitation", a déclaré Takahashi.
Avec son manga, le dessinateur faisait passer un message dans le monde entier : "Fondamentalement, il est le même: il est de travailler dur et faire de votre rêve devenu réalité", dit-il. "Il en va de même pour moi - je ne pense jamais à arrêter le dessin du manga je vais continuer à réaliser mon rêve, comme Tsubasa."
Il a également signifié au South China Morning Post, qu'il était heureux que ses comics aient inspiré des joueurs japonais et étrangers, comme Torres. Mais lui-même s'était instillé de lieux dans le monde et de joueurs. Quand aux mouvements étonnants qu'on peut apercevoir dans le dessin animé, Takahashi a expliqué que c'était une combinaisons de formes et de mouvements "J'imagine toujours quelque chose d'intéressant. Parfois, je reçois des idées d'autres sports," a-t-il dit.

 

 
 

 

Des prouesses que les joueurs de l'équipe nationale du Japon ont tenté de reproduire. Réelles ou fictifs, cette vidéo laisse tout de même perplexe quand à la réalisation de ces gestes techniques sorties pour la plupart de l'imagination de Takahashi.

 

Le football féminin, aussi mais pas assez
Au-delà du football masculin, Takahashi s’intéresse également à l'équipe féminine du Japon. Son intérêt grandi avec les années, jusqu'à cette fameuse qualification pour la Coupe du Monde 2007 en Chine face au Mexique. Après les JO de 2008 à Pékin et les entretiens avec Homare Sawa et Yuki Nagasato, le dessinateur décide de créer une histoire différente avec la vision du monde d'Olive et Tom (Capitaine Tsubasa). Dans ces entretiens, il a appris plusieurs détails de la vie de la footballeuse, comme le fait d'avoir joué avec les garçons dans son enfance.
Kaede, héroïne de ce roman, faisait donc référence à Sawa. Instiguée comme la mascotte des Nadeshiko, elle fût présentée le 8 juin 2011, tout juste avant la fameuse Coupe du Monde en Allemagne remportée par le Japon. Le plan initial était de publier le roman quand le Japon serait qualifié pour Londres 2012, mais contre tout attente, les Nadeshiko sont devenues championnes du monde en 2011. Homare Sawa, meilleure buteuse de la compétition, fût élue meilleure joueuse. Tout cela a donc précipité la sortie du roman.
L'idée d'origine de Takahashi était de faire un manga, mais il a plutôt choisi le format du roman, car c'était plus rapide, que de faire un manga, qui lui aurait pris deux à trois ans.

 

Synopsis : L'histoire suit une jeune femme, Kaede, capitaine de l’équipe de football féminine du Japon, ses années d'études, ses amis, ses ambitions de victoires et de médailles. Roman basé sur la vie de Homare Sawa, la véritable capitaine de l'équipe féminine du Japon, qui a remporté en 2011 le titre de championne du monde de football!

 

Cependant, même si Takahashi a sortie une version féminine de son manga (sous forme de roman), il n'en reste pas moins, qu'il n'a pas sauté le pas sur son adaptation en série animée. Une vraie déception pour les amatrices de football féminin, qui pourrait ainsi s'identifier plus facilement à ces héroïnes ! Espérons que cela ne saurait tarder, en se basant sur la popularité de l'équipe féminine du Japon en premier ordre.

 

La Coupe du Monde 2018 en ligne de mire

 

Dessin animé culte de la fin des années 80 pour toute une génération "Olive et Tom" devrait faire son retour dans une nouvelle mouture avant la Coupe du monde 2018. Selon le quotidien espagnol « Sport », le créateur de la série  japonaise, Yoichi Takahashi, aurait annoncé dans un communiqué, de nouveaux épisodes, avant la compétition mondiale 2018 de football, qui sera organisée en Russie.

Selon lejournaldugeek, une autre rumeur affirme que Yoichi Takahashi travaille sur un film "Olive et Tom" avec des acteurs chinois. Il semblerait que cette initiative ait pour but de promouvoir le football, auprès des jeunes, dans les pays asiatiques.

 

Le clin d'oeil aux JO

Lors de la cérémonie de clôture des JO, la présentation de Tokyo 2020 a fait référence à Olive et Tom dans son clip. Preuve que le manga a une place très importante dans la culture japonaise et qu'il est ainsi reconnu mondialement.

http://www.dailymotion.com/video/x4ppd33_j-o-2016-presentation-des-j-o-de-tokyo-avec-mario-pac-man-olive-et-tom_videogames

 

Photo : Captain Tsubasa facebook page

Dounia MESLI