Hoffenheim accuse le coup dans cette phase retour avec une deuxième défaite consécutive ce week-end à Essen. Conséquences immédiates, les coéquipières de Nicole Billa perdent à nouveau du terrain sur le leader Wolfsburg, et voit surtout le Bayern leur ravir la deuxième place au classement, qualificative pour la Champions League.

 

Après une première partie de saison exceptionnelle, Hoffenheim peine à retrouver le même rythme. Battu sur sa pelouse par Wolfsburg, le week-end dernier, les joueuses de Jürgen Ehrmann ont chuté samedi sur la pelouse d'Essen (2-3). Deux défaites en une semaine pour Hoffenheim, c'est déjà plus que sur l'ensemble de la phase aller.

 

Accident ou vrai ralentissement ?

Essen avait probablement gardé un souvenir amer du match aller, et ce 7-0 subi à l'automne dernier. Cette nouvelle partie avait également débuté sous des auspices favorables pour Hoffenheim qui ouvre le score dès la 12e minute par Tabea Wassmuth (12e).

Cette fois-ci, Essen n'a pas laissé filer son adversaire, avec une égalisation rapide de Lea Schüller qui conclut dans la surface sur un centre de Turid Knaak côté droit (19e). Le SGS inverse même la tendance avec un but de Lena Ostermeier sur corner (27e), alors que Lea Schüller est proche du break quelques minutes plus tard (34e).

Hoffenheim laisse passer une chance de retour en début de seconde période, avec Tabea Wassmuth qui voit sa frappe échouer sur le cadre (49e). La partie finit par basculer définitivement en faveur d'Essen, sur un formidable ballon en profondeur de Turid Knaak. À la réception du ballon, Schüller part au but et, à l'entrée de la surface, place un lob qui ne laisse aucune chance à Janina Leitzig (82e).

 

Le Bayern retrouve la deuxième place

Un troisième but qui rend anecdotique celui de Jana Beuschlein pour Hoffenheim, inscrit juste avant le coup de sifflet final (90+2). Cette défaite fait reculer Hoffenheim au classement puisque dans le même temps, le Bayern Munich s'est imposé (3-1) face au SC Sand.

Revenues à hauteur d'Hoffenheim le week-end dernier, les Bavaroises prennent déjà les devants pour retrouver une deuxième place, synonyme de qualification européenne. En première période, Jovana Damjanovic sur corner (18e) et Melanie Leupolz (42e) permettent à Munich de prendre l'ascendant, un avantage partiellement entamé avant la pause par le SC Sand, qui réduit l'écart (43e).

Un retour sans conséquence pour le Bayern qui s'assure de la victoire en fin de match, avec un nouveau but de Simone Boye Sorensen (87e), déjà à son avantage face à Leverkusen le week-end derrnier. Une aubaine donc pour le Bayern, même si cette deuxième place est loin d'être acquise avec notamment des matches à venir face à Hoffenheim et Wolfsburg.

 

Wolfsburg a pris Potsdam de court

Un leader serein avec ses six points d'avance sur le Bayern, et pour cette deuxième partie de saison, Wolfsburg continue de proposer des entames de match tonitruantes. 3-1 après 14 minutes de jeu, et finalement 5-1 à l'issue de la rencontre, Wolfsburg profitant notamment de l'expulsion de Johanna Elsig en fin de première période (43e).

Reste que le VfL parvient pour le moment à asphyxier ses adversaires dès l'entame, avec notamment un pressing dont Potsdam n'est pas parvenu à s'extirper. Un schéma que l'on retrouve sur les deux premiers buts de Wolfsburg inscrit par Ewa Pajor (1re) et Pernille Harder (11e). Deux actions construites à chaque fois avec la complicité de Svenja Huth, ancienne métronome du Turbine.

Potsdam n'est pas à la seule équipe à commettre des erreurs sous pression. Lena Goessling manque complètement sa passe en retrait et offre une balle de but à Lara Prasnikar, qui ne se fait pas prier (12e). Le 15e but cette saison de l'attaquante slovène est éclipsé quelques instants plus tard par celui d'Alexandra Popp (14e). On retrouve la capitaine de Wolfsburg à la récupération du ballon et à la conclusion de la tête sur le centre de Fridolina Rolfö.

Les Louves ont définitivement repris le contrôle, et ne le lâcheront plus dans cette partie. En fin de match, l'apport du banc permet à Wolfsburg d'accentuer son avance. Zsanett Jakabfi trouve le chemin du but, idéalement servie par Alex Popp suite à un corner (80e). Elle-aussi sortie du banc, Pia-Sophie Wolter centre pour Ewa Pajor qui s'offre un doublé dans ce match (88e).

 

Duisbourg met la pression sur Cologne

Comme Wolfsburg, Francfort a fait la différence en début de match ce week-end. Face à Leverkusen, c'est Laura Freigang qui a notamment mené la charge, avec un doublé dans le premier quart d'heure (5e et 11e, sur penalty). Si Milena Nikolic réduit ensuite l'écart en seconde période (65e), les trois points n'échappent pas à Francfort, avec un troisième but inscrit par Shekiera Martinez (82e, 3-1).

Cette 16e journée était également attendue dans la course au maintien. Un intérêt partiellement limité par le report du match entre Cologne et Iéna, soit le dernier (12e) face au 10e. Cologne doit pour le moment céder sa 10e place, glissant ainsi dans la zone rouge.

La faute à Duisbourg qui arrache le match nul sur la pelouse de Fribourg (2-2). Après avoir mené en début de match, les Zèbres ont ensuite couru après le score et égalisé en fin de match par l'intermédiaire d'Antonia Halverkamps (90e). Un point qui permet donc à Duisbourg de se replacer, même si au jeu des matches en retard (1 pour Duisbourg et Iéna, 2 pour Cologne), le classement pourrait à nouveau rapidement évoluer en bas de tableau.

 

Photo: FC Bayern

 

Frauen-Bundesliga (15e journée) – Les résultats

VfL Wolfsburg – Turbine Potsdam : 5-1

SGS Essen – Hoffenheim : 3-2

SC Fribourg – MSV Duisbourg : 2-2

Bayern Munich – SC Sand : 3-1

FFC Francfort – Bayer Leverkusen : 3-1

FC Köln (Cologne) – FF USV Jena (Iéna) : reporté

 

=> Le classement de la Frauen-Bundesliga à retrouver sur notre page consacrée au championnat d'Allemagne

Hichem Djemai