La Real Sociedad a remporté ce samedi la Coupe de la Reine, le premier trophée national dans l'histoire de sa section féminine. Une Coupe d'Espagne arrachée face à l'Atlético de Madrid qui visait le doublé Coupe-Championnat, mais qui a dû finalement s'incliner (2-1) face à une équipe combative de la Real, et une Mariasun Quinones régulièrement décisive devant sa ligne.

 

Pour la Real Sociedad, ce titre constitue un véritable événement. D'abord pour sa section féminine qui inscrit une première ligne à son palmarès, en battant l'Atlético de Madrid, tout juste couronné en Liga après avoir battu cette même équipe de la Real Sociedad lors de la dernière journée.

C'est aussi un jour historique pour le club puisque le dernier titre remporté par la formation de San Sebastian, hommes et femmes confondus, remonte à 1987, une époque que la plupart des joueuses présentes sur le terrain n'ont évidemment pas connu.

Une Coupe de la Reine remportée par la Real Sociedad et qui désormais porte bien son nom puisque c'est la Reine d'Espagne, Letizia Ortiz qui a remis le trophée à l'équipe vainqueure. Cette finale a été également un nouveau signe de la dimension prise par le football féminin ces derniers mois en Espagne avec plus de 17.500 spectateurs présents à Grenade pour assister à cette finale.

 

L'ascendant puis la boulette

Dans cette rencontre, chacune des deux équipes a parfaitement endossé son rôle, avec une équipe madrilène qui a rapidement monopolisé le ballon, et des joueuses du Pays Basque qui ont régulièrement procédé par contre ou sur des attaques rapides. Une opposition de style qui dans un premier temps semble profiter à l'Atlético.

Au quart d'heure de jeu, les Colchoneras parviennent à ouvrir le score avec Esther Gonzalez à la conclusion (16e). Côté droit, Kenti Robles délivre un centre vers le point de penalty et Esther Gonzalez parvient à reprendre le ballon avant le rebond. Sa volée vient se loger au ras du poteau gauche, imparable pour Mariasun Quinones.

Une ouverture du score logique, mais rapidement effacée par la Real Sociedad. Sur une action qui semblait peu dangereuse, Kiana Palacios déclenche une frappe aux 20 mètres. Le ballon de l'attaquante mexicaine semble finir dans les gants de Lola Gallardo, mais la gardienne de l'Atlético relâche le ballon qui finit au fond des filets (19e).

La Real Sociedad reste dans le match et parvient à rester à hauteur jusqu'à la pause. Kiana Palacios teste à nouveau Lola Gallardo, mais cette fois-ci, la gardienne madrilène claque le ballon au-dessus de la barre (44e). Au retour des vestiaires, l'Atlético semble de nouveau à son avantage, mais Mariasun Quinones se montre une première fois décisive face à Jennifer Hermoso (50e).

 

Nahikari fait basculer la Real dans le rêve

La Real Sociedad s'accroche et parvient à faire basculer le match à l'heure de jeu. Sur un temps fort azulblanco, Kiana Palacios adresse un ballon par-dessus la défense vers Leire Banos dans la surface. De la tête, la milieu de terrain de la Real remet le ballon devant le but et Nahikari Garcia, partie dans le dos d'Aïssatou Tounkara conclut sur une demi-volée imparable pour Gallardo (61e).

Ce but laisse entrevoir l'exploit mais il faudra quelques interventions décisives de Mariasun Quinones pour préserver ce mince avantage au score. C'est d'abord Angela Sosa qui bute sur la gardienne de la Real (62e), puis Jennifer Hermoso (73e).

La gardienne azulblanca est ensuite suppléée par sa défense avec un contre décisif de Béa Beltran sur la frappe de Ludmila da Silva (76e). L'attaquante brésilienne voit ensuite sa reprise de la tête échouer sur le cadre, alors que Mariasun Quinones était lobée (79e).

L'Atlético n'y arrive pas, et les changements opérés par José Luis Sanchez Vera ne permettent pas de changer la donne. Parmi les entrantes, Dolores Silva se retrouve à son tour face à la gardienne de la Real, un duel à nouveau remporté par Mariasun Quinones (90+2).

 

Pas de doublé pour l'Atlético

La Real Sociedad peut enfin exulter, alors que l'Atlético passe à côté du doublé. Parvenues à écarter le Barça en Coupe et en championnat, les Colchoneras n'ont pas réussi à remporter la même année les deux compétitions, après avoir remporté la Coupe en 2016, et la Liga ces trois dernières saisons. C'est d'ailleurs la troisième année consécutive que l'Atlético s'incline en finale de la Coupe de la Reine, après deux revers face au FC Barcelone.

Pour la Real Sociedad, cette première finale a été la bonne. Avec une équipe jeune, mais riche en talents à l'image de Nerea Eizaguirre ou de Nahikari Garcia, infatigable dans cette partie, les joueuses du pays Basque succèdent au palmarès au FC Barcelone et deviennent la 15e équipe à triompher dans la compétition.

 

Photo: Real Sociedad / Twitter

Hichem Djemai