L'Olympique Lyonnais s'est largement imposé en Russie (0-9) face au Riazan-VDV en 1/16e de finale aller de la Ligue des Championnes. Ada Hegerberg et Wendie Renard ont inscrit des triplés et Lyon semble déjà qualifié avant le match retour à domicile le 25 septembre.

 

Difficile d'imaginer meilleure entame pour la campagne européenne de l'Olympique Lyonnais. Les coéquipières de Wendie Renard se sont déjà mises à l'abri à l'issue de leur déplacement en Russie. En 1/16e de finale, elles font face au Riazan-VDV, club champion de Russie l'an passé (saison 2018) mais qui connaît un exercice 2019 plus compliqué, loin de la course au titre, notamment avec les départs l'hiver dernier des deux Elena, Danilova et Morozova, joueuses majeures du football russe ces dix dernières années.

 

Un penalty pour débloquer le compteur

Lyon sans partage dans ce match où le Riazan n'a pas eu l'occasion d'inquiéter Sarah Bouhaddi, très peu sollicitée à l'inverse de sa vis-à-vis Margarita Shirokova. Dans les premières minutes de jeu, les joueuses de l'OL se montrent dangereuses avec des alertes sur corner (5e) ou via Amel Majri venue disputer de la tête un centre de Lucy Bronze (9e).

Face à une équipe contrainte à défendre, c'est Nikita Parris qui parvient à provoquer la première brèche. Une reprise de l'attaquante anglaise dans la surface est contrée du bras par Elena Mashkova, et l'arbitre de la rencontre désigne le point de penalty. Une sanction dont se charge Dzsenifer Marozsan, ouvrant le score en faveur des Lyonnaises (12e).

La milieu de terrain allemande aura ensuite l'occasion de rapidement doubler la mise, mais sa demi-volée est alors repoussée par Shirokova (13e). Le jeu lyonnais passe régulièrement par le côté gauche, avec le duo Majri-Cayman qui prend régulièrement le dessus dans le couloir. Sur l'un de ses centres, Amel Majri trouve la tête de Nikita Parris mais le ballon finit dans les gants de la gardienne du Riazan (23e).

 

Riazan lâche prise avant la pause

Dans les minutes qui suivent, Lyon prend une première fois le large avec Ada Hegerberg à la conclusion. Suite à un centre de Lucy Bronze venu de la droite, la volée d'Amel Majri dans la surface rebondit sur la barre, et dans les six mètres, Hegerberg est à l'affût pour marquer (27e). C'est ensuite Wendie Renard qui score de la tête, sur un centre de Dzsenifer Marozsan, après un corner joué à deux côté droit (31e).

Marozsan est de nouveau à la distribution quelques minutes plus tard. Son coup franc côté gauche, est prolongé au premier poteau par Amandine Henry, avant de poursuivre sa course jusqu'au petit filet opposé (37e). Riazan est à la peine, et Lyon n'attend pas pour en profiter. Nouveau but d'Hegerberg dans la foulée (38e), venue reprendre dans la surface un centre de Lucy Bronze.

Cinq buts d'avance à la pause, alors que Janice Cayman est passée proche d'en ajouter un sixième, mais Shirokova parvient à sortir en corner la déviation de l'internationale belge (45e). Avec un avantage aussi conséquent, a fortiori à l'extérieur, il semblait logique de voir une équipe lyonnaise moins étouffante en début de seconde période.

 

L'heure des triplés

Le Riazan touche alors un peu plus le ballon, mais à la moindre occasion, les Lyonnaises savent se montrer dangereuses à l'image de cette incursion de Lucy Bronze (53e), dont la frappe est détournée par Shirokova. Pourtant Lyon ne s'arrêtera pas en si bon chemin. À la 69e minute, nouveau penalty pour l'OL, après une faute de la gardienne du Riazan sur Ada Hegerberg.

L'attaquante norvégienne se fait justice elle-même (70e) et inscrit ici son 47e but en Ligue des Championnes, se rapprochant par la même occasion du record dans la compétition, détenu par l'attaquante allemande Anja Mittag (51). Un triplé pour Hegerberg, mais également pour Wendie Renard qui inscrit deux nouveaux buts dans le dernier quart d'heure (77e et 90e). Amel Majri ajoutera elle-aussi un but pour l'OL (79e), transformant le troisième penalty obtenu par les Lyonnaises dans ce match.

La qualification semble donc déjà acquise pour les championnes d'Europe en titre, avant même le match retour le 25 septembre prochain à Décines. Une donnée importante alors que les joueuses de Jean-Luc Vasseur disputeront également le Trophée des Championnes, le 21 septembre prochain à Guingamp face au Paris Saint-Germain. Des échéances qui s'envisagent avec un peu plus de sérénité après ce résultat obtenu en Russie.

 

Photo : AFP / Ferenc Isza


Feuille de match

 

Mercredi 11 septembre 2019, 14h Riazan (CSK Stadium) – Ligue des Championnes (UWCL) – 1/16e de finale (aller)

Riazan-VDV Olympique Lyonnais 0-9 (0-5)

Arbitre : Elvira Nurmustafina (Kazakhstan)

Buts : Dzsenifer Marozsan (12e [sp]), Ada Hegerberg (27e, 38e et 70e [sp]), Wendie Renard (31e, 77e et 90e), Amandine Henry (37e) et Amel Majri (79e [sp])

Avertissements : Oksana Eremeeva (11e), Aleksandra Lazarevic (36e) et Male Mollayeva (90+2)


Les équipes :

Riazan-VDV : 81-M. Shirokova – 17-L. Kipyatkova (70-N. Osipova 46e), 74-M. Mollayeva, 14-K. Mashkova, 7-O. Eremeeva, 26-A. Sinyutina (cap.), 32-N. Perepechina (19-A. Fetisova 87e), 23-A. Lazarevic, 11-A. Turieva, 9-K. Chichkala (10-E. Zavadkina 79e), 90-M. Vukovic

Entraîneur : Garnik Avalyan


 

Olympique Lyonnais : 16-S. Bouhaddi – 2-L. Bronze (21-K. Buchanan 63e), 29-G. Mbock, 3-W. Renard (cap.), 23-J. Cayman, 5-S. Kumagai, 6-A. Henry (20-D. Cascarino 58e), 10-D. Marozsan, 17-N. Parris, 7-A. Majri, 14-A. Hegerberg (19-J. Silva 74e)

Entraîneur : Jean-Luc Vasseur

Hichem Djemai