La Belgique et l'Islande inauguraient le groupe D ce dimanche après-midi. Ce premier match de la poule a débouché sur un score de parité qui ne fait les affaires de personne.

 

Une bouteille à moitié vide. Pour leur entrée dans la compétition, islandaises et belges ne sont pas parvenues à s’offrir un premier succès, synonyme de trois points précieux pour la suite de la compétition. Malgré une domination sur la majeure partie de la rencontre, les islandaises n’auront pas réussi a se montrer efficaces face à une sélection des Red Flames vaillante, qui aura eu le mérite de croire en ses chances.

Deux équipes qui offrent un début de match équilibré avec un ballon vivant qui va et vient entre les deux camps. Une volonté de jouer de part et d’autre qui ne débouche pas sur d’occasions franches si ce n’est une tentative de Cayman (9e) facilement captée par la gardienne islandaise, Sigurdarsdottir. De quoi mettre en confiance des Red Flames qui quadrillent bien le terrain et contiennent parfaitement des islandaises gênées dans leur remontée de balle. Une sélection belge qui prend le jeu à son compte sans se parvenir a mettre en danger la défense adverse. Une première demi heure tactique avec un curseur qui hésite entre deux équipes très proches l’une de l’autre. Les islandaises s’en remettent bien à des tirs lointains, mais ceux-ci, non cadrés n’inquiètent pas le dernier rempart belge. Des filles du coach Thorsteinn Halldorsson qui poussent tout de même jusqu’à obtenir un penalty suite à une main  de Vangheluwe. Après le visionnage de la VAR, le pénalty de Thordaldsdottir, mollement tiré plein centre est parfaitement saisi par Evrard (32e). Des islandaises qui retentent leur chance sur un centre tir de la droite de Vihjalmsdottir, bien capté par Evrard, vigilante (39e). Les nordiques poussent d’ailleurs en cette fin de première période, sans trouver la faille.

La sélection islandaise qui poursuit sur cette lancée dès la reprise avec un raid de Sveindiss Jonnsdottir seulement stoppé par Evrard, toujours aussi présente sur sa ligne (47e). 

Une abnégation qui va cependant finir par payer. Un centre côté gauche de Sveindiss Jonsdottir est repris deuxième poteau de la tête par Thorvaldsdottir pour l’ouverture du score (48e). Un but dont ne se contente pas la sélection islandaise qui continue son travail de sape. Seul le dernier geste s’avère imprécis pour trouver une nouvelle fois la faille. De leur côté, les belges n’arrivent pas à se créer d’occasions franches pour contrecarrer la domination de leurs adversaires. Les Red Flames, en Noir pour l’occasion, butent encore sur Sigurdardottir à l’instar de la lyonnaise Cayman (60e). Les belges investissent quand même le camp nordique et sur une percée de Dhont, Gunhildur. Jonsdottir bouscule la Red Flame de l’épaule. Madame Olofsson n’hésite pas en sifflant pénalty. Un pénalty transformé tout en dosage par Vanhaevermaet (67e).

Tout est à refaire pour des islandaises qui se procurent une nouvelle occasion sur une tête de 10 suite à un corner, détourné de justesse par Evrard au dessus de la barre (71e). Les filles de Halldorsson s’installent alors dans le camp belge. 

Une équipe de Belgique qui se montre toutefois dangereuse, notamment par sa capitaine Wullaert. Un tir à l’entrée de la surface de la capitaine belge oblige ainsi Sigurdardottir a une belle horizontale (80e). Un match indécis qui ne va sourire a personne pour une opération mi-figue mi-raisin pour les deux équipes avant d’affronter l’Italie et l’équipe de France lors de leurs prochains matchs.

 

 

Belgique-Islande 1-1 (0-0)

Arbitre : Mme Olofsson

 

Buts : Vanhaevermaet (67e sp) pour la Belgique, Thorvaldsdottir (50e ) pour l’Islande

Avertissements : Philtjens (32e), Vanhaevermaet (85e) pour la Belgique

 

Belgique : Evrard - Vangheluwe, Kees, De Neve, Phitjens - Vanhaevermaet, Biesmans - Dhont (Eurlings, 78e), De Caigny, Cayman - Wullaert (Van Kerkhoven, 90e)

Islande : Sigurdardottir - Gisladottir, Arnardottir, Viggosdottir, Atladottir - Brynjarsdottir, Gunnarsdottir (Albertsdottir, 86e), Vihjalmsdottir (Johannsdottir, 90e) - S.Jonsdottir, G.Josdottir, Thorvaldsdottir (Gudmundsdottir, 72e).

ferrandon vincent