La 3e journée de l'Euro démarrait ce vendredi avec le groupe A. Les anglaises s’offrent la première place du groupe alors que l’Autriche crée la sensation en éliminant la Norvège

 

L’Angleterre qui entérine sa première place après un nouveau carton (0-5) et l’Autriche qui arrache le deuxième ticket pour les quarts de finale en écartant la Norvège (1-0) de Ada Hegerberg, tel est le verdict de ce groupe A.

Après sa démonstration face à la Norvège lors de son deuxième match, l’Angleterre avait d’ores et déjà validé son ticket pour les quarts de finale de son Euro. Le derby britannique contre l’Irlande du Nord devait représenter une nouvelle occasion d’une démonstration de force. Et cette rencontre a agi comme un révélateur. Oui, l’Angleterre se pose comme un des favoris de cet Euro. Une sélection anglaise qui doit pourtant patienter durant la majeure partie de la première période pour trouver la faille. Mais après un travail de sape, une montée de balle anglaise met au supplice la défense nord-irlandaise, laquelle subit et laisse Kirby tenter le tir enroulé à la limite de la surface de réparation. Un ballon qui finit sa course dans la lucarne adverse (40e). La digue a cédé et quatre minute plus tard, Mead récupère le ballon dégagé de la tête par l’arrière-garde nord-irlandaise. La joueuse contrôle, crochète et adresse un tir gagnant pour le break rapide de l’Angleterre.

Une main mise qui se poursuit après la pause, avec un centre adressé de la droite pour la tête de Russo. L’attaquante de Manchester United saute plus haut que tout le monde pour envoyer le ballon hors de portée de Burns pour tripler la mise (48e). 

Et le festival continue. Russo, effectue une percée plein axe et se met en position idéale grâce à un passement de jambe. L’anglaise fait ensuite parler sa force au sein d’une défense apathique pour enfoncer le clou et inscrire son troisième but depuis le début du tournoi. (53e). Et les Nord-irlandaises vont boire le calice jusqu’à la lie avec un but contre son camp de Burrows qui, sous la pression, lobe sa propre gardienne (76e).

Mais la vraie surprise est venu de Brighton ou après le 8-0 concédé à l’Angleterre, la Norvège pouvait encore obtenir sa qualification. Il fallait pour cela prendre le meilleur sur l’Autriche, les deux équipes comptant chacune trois points au classement. Un seul petit but aura cependant suffit au bonheur des autrichiennes, accrocheuses, opiniâtres qui auront trouvé la faille suite à un beau mouvement de la droite vers la gauche. Un ballon vivant conclu par une longue transversale qui finit sur la tête de Billa (37e) pour tromper Pettersen. La réaction norvégienne va alors s’avérer trop brouillonne et désordonnée pour espérer renverser la tendance. L’Autriche est même tout près de marquer par Makas mais le ballon, ralenti et détourné par les jambes de Pettersen vient finir sa course au ras du poteau norvégien (71e). Peu importe pour les Rouge, ce sont bien elles qui iront défier l’Allemagne jeudi prochain.

ferrandon vincent