L'équipe de France s'est imposée ce samedi à Bordeaux à l'occasion de son deuxième match des éliminatoires de l'Euro 2021 dans le groupe 7. Face à la Serbie, l'équipe de France remporte largement (6-0) son dernier match de l'année 2019, avec le premier triplé en Bleu d'Amel Majri.

 

Après le Kazakhstan en octobre, l'équipe de France se mesurait à la Serbie pour son dernier match de l'année. Une deuxième rencontre pour les Bleues dans son parcours de qualification vers l'Euro 2021, dans un groupe 7 dominé pour le moment par l'Autriche qui compte un match de plus que les Tricolores, et reste également invaincue après ses trois premières sorties.

 

Un mal pour un bien ?

De retour à Bordeaux, l'équipe de France se présentait sans une partie de ses cadres, à commencer par sa capitaine Amandine Henry et Eugénie Le Sommer, qui devra attendre 2020, avant de pouvoir battre le record de Marinette Pichon du nombre de buts inscrits en équipe de France (81 contre 80 pour Le Sommer). En ajoutant le forfait de Diani, Corinne Diacre avait l'occasion de tester d'autres joueuses dans son onze de départ.

Une équipe de France avec notamment Amel Majri en position d'ailière à gauche, Kenza Dali au milieu avec Grace Geyoro et Charlotte Bilbault, tandis que Delphine Cascarino était titularisée côté droit. Grace Geyoro fait d'ailleurs partie des joueuses qui s'imposent dans cette période post-Mondial, après avoir vécu la Coupe du Monde depuis le banc.

Dès l'entame de match, on la retrouve à l'initiative, positionnée derrière les attaquantes tricolores, et qui provoque la première situation dangereuse du match. Une percussion plein axe de la milieu de terrain parisienne, mais sa frappe à l'entrée de la surface est détournée en corner par Milica Kostic (3e). Le ton est donné, avec une équipe de France qui imprime un rythme soutenu dans ce début de match. Valérie Gauvin est à son tour proche du but (5e) avant l'ouverture du score d'Amel Majri.

 

Cascarino-Majri, c'est magique !

Sur un long ballon de Charlotte Bilbault, Delphine Cascarino prend de vitesse la défense serbe côté droit, et peut centrer en bout de course. Le ballon en retrait trouve Amel Majri dans la surface, qui peut conclure du pied droit face au but (7e). Les Bleues ont trouvé la formule, et s'en servent à nouveau cinq minutes plus tard.

Kenza Dali sert à son tour Cascarino dans le couloir droit. La défense serbe se focalise sur Valérie Gauvin, et Amel Majri peut se proposer pour recevoir un nouveau centre en retrait de sa coéquipière à l'OL. La conclusion du gauche de Majri trouve elle-aussi le chemin des filets (12e) et l'équipe de France se détache dès le premier quart d'heure de jeu.

Les joueuses de Corinne Diacre continuent de dominer la partie, même si les actions tricolores n'ont par la suite pas la même réussite. Des reprises de la tête de Gauvin (14e et 25e), des frappes de Charlotte Bilbault (18e), Delphine Cascarino (20e) ou de Kenza Dali (26e), autant d'opportunités réelles, mais qui ne parviennent plus à accrocher le cadre.

 

Sarah Bouhaddi a eu (aussi) du travail

Enthousiasmante et joueuse, l'équipe de France est aussi plus exposée sur les quelques contres serbes. Après une première frappe sans danger de Milica Stankovic (27e), il faut une parade décisive de Sarah Bouhaddi face à Jelena Cankovic (29e) pour empêcher la Serbie de réduire l'écart. Alors que le doute pouvait s'installer, la réponse est magistrale à la demi-heure de jeu.

Sur un centre de Marion Torrent côté droit, le ballon est repoussé par Violetta Slovic dans la surface. Le ballon revient vers Grace Geyoro qui décoche une volée du droit qui vient heurter le cadre au niveau de la lucarne gauche avant de finir au fond des filets (31e). Si la France se met à l'abri, la Serbie continuera d'avoir ses chances dans cette partie, sans parvenir pourtant à tromper Sarah Bouhaddi.

Dès la pause, Corinne Diacre choisit de lancer Marie-Antoinette Katoto à la place de Valérie Gauvin, peu en réussite dans le premier acte. L'attaquante parisienne est rapidement sollicitée, et finit par trouver le chemin des filets sur un coup franc d'Amel Majri. Un centre venu de la droite, et dans la surface, Katoto marque de la tête en deux temps, après une première parade de Kostic (52e).

 

Un triplé pour Majri, le point final pour Asseyi

Comme en première période, la Serbie peut s'approcher du but français. Dejana Stefanovic tente sa chance aux 18 mètres, et le ballon file presque miraculeusement en corner après avoir échappé à Sarah Bouhaddi (54e) sur une pelouse devenue glissante. Des Bleues également proches de finir à dix, avec Charlotte Bilbault qui a bénéficié d'une certaine mansuétude de l'arbitre espagnole de la rencontre, avant d'être sortie par Corinne Diacre.

L'équipe de France n'a pourtant pas le temps de s'inquiéter avec un score qui s'alourdit encore dans ce deuxième acte. Entrée en jeu pour la dernière demi-heure, Gaëtane Thiney voit son centre repris par Amel Majri, qui s'offre son premier triplé sous le maillot tricolore (64e). L'équipe de France tient son succès, mais devant le public bordelais, la conclusion appartenait à une Girondine.

Elle-aussi entrée en cours de jeu, Viviane Asseyi inscrit le sixième but des Bleues, suite à une frappe de Griedge Mbock sur coup franc. Le ballon est relâché par Milica Kostic et l'attaquante bordelaise est à l'affût dans la surface. Asseyi peut alors envoyer le ballon dans les filets serbes, pour la dernière fois de la soirée (90+3).

Un large succès qui permet à l'équipe de France de bien finir l'année, alors que la qualification pour l'Euro 2021 se jouera probablement au printemps prochain, avec notamment les deux matches face à l'Autriche programmé en avril et juin 2020.

 

Photo: AFP / FFF

 


Feuille de match

 

Samedi 9 novembre 2019, 21h – Bordeaux (Matmut Atlantique) – Éliminatoires Euro 2021 (Groupe 7)

France – Serbie 6-0 (3-0)

Affluence : 21.211 spectateurs

Arbitre : Marta Huerta de Aza (Espagne)

Buts : Amel Majri (7e, 12e et 64e), Grace Geyoro (31e), Marie-Antoinette Katoto (52e) et Viviane Asseyi (90+3)

Avertissements : Charlotte Bilbault (57e) pour la France ; Milica Mijatovic (32e), Jelena Cankovic (51e) pour la Serbie


Les équipes :

France: 16-S. Bouhaddi – 4-M. Torrent (cap.), 19-G. Mbock, 3-W. Renard, 7-S. Karchaoui, 14-C. Bilbault (18-V. Asseyi 69e), 15-K. Dali (17-G. Thiney 62e), 8-G. Geyoro, 20-D. Cascarino, 10-A. Majri, 13-V. Gauvin (12-MA Katoto 46e)

Sélectionneuse : Corinne Diacre


 

Serbie 1-M. Kostic – 17-A. Poljak, 5-V. Slovic (cap.), 6-N. Damjanovic, 4-M. Ilic, 3-D. Stefanovic, 8-D. Blagojevic, 22-M. Stankovic (19-M. Vukovic 46e), 10-J. Cankovic (20-T. Filipovic 81e), 7-D. Mijatovic, 9-M. Radojicic.

Sélectionneur : Predrag Grozdanovic

Hichem Djemai