Ernesto Valverde, le coach de l'équipe masculine du FC Barcelone, avait tenu mardi une conférence de presse juste avant d'affronter et de battre le club d'Alavès (2-0) en championnat espagnol. Au cours de cette conférence de presse, le coach a notamment évoqué les grands progrès à la fois du football féminin et du Barça féminin depuis quelques années. 
 
"Elles ont fait des pas de géant". Lors de sa conférence de presse mardi avant le match contre Alavès, Ernesto Valverde s'est montré élogieux et optimiste envers le football féminin et l'équipe féminine du club barcelonais. Tout comme leurs homologues masculins, les joueuses blaugranas sont en lice pour les demi-finales de la Ligue des championnes. Elles ont même battu dimanche dernier le Bayern Münich sur son terrain lors de la demi-finale aller (1-0). Ce qui leur laisse une bonne chance de rallier la finale avant le match retour à domicile (le 28 avril). Ce serait une première à la fois pour le FC Barcelone et pour le football féminin espagnol.
 
Et cette demi-finale retour importante du Barça contre le Bayern, le coach des masculins a déclaré ne vouloir la rater sous aucun prétexte. "Si je peux y assister, je le ferai. L'année dernière, je suis allé voir les quarts de finale contre Lyon (défaites 1-2 et 0-1). C'est un pas de plus pour rendre le football féminin génial. Ces dernières années, elles ont fait un pas de géant. Son importance ne cesse de croître, et Barcelone en particulier se renforce en Europe. Cela accélérera la croissance du football féminin. J'espère que les filles atteindront la finale de la Ligue des championnes. Et bien sûr j'espère la même chose pour nous."
 
Sur ces progrès évoqués plus haut, on ne peut pas donner tort au coach. Pour preuve de l'engouement toujours croissant pour le foot féminin en Espagne, on peut évoquer la dernière finale de la Coupe de la Reine entre l'Athletic Bilbao et l'Atletico Madrid, qui a réuni 48 121 spectateurs le 30 janvier au Stade San Mamés. Ce qui constitue un record d'affluence pour un match de football féminin en Europe ! 
 
 
 
 
 
 
Arnaud Le Quéré