À l'issue du week-end, Wolfsburg a fait un premier écart en tête du championnat. Les Louves poursuivent leur sans-faute et comptent désormais cinq points d'avance sur le Bayern et Essen, respectivement deuxième et troisième.

 

Le Bayern est déjà décroché en tête du championnat. Lourdement battu par Wolfsburg fin septembre, le club bavarois voit déjà les championnes en titre prendre leurs distances au classement avec désormais cinq points d'écarts entre les deux poids lourds de la Bundesliga.

 

Le Bayern bousculé d'entrée à Potsdam

Les joueuses de Thomas Wörle ont à nouveau cédé du terrain, après leur match nul 1-1 sur la pelouse de Potsdam. Un partage des points presque heureux au vu de l'entame du Bayern, proche du K.O en début de rencontre. Moins de trois minutes après le coup d'envoi, le Turbine parvient à ouvrir le score par l'intermédiaire de Rieke Dieckmann.

Au départ, un excellent ballon dans la profondeur de Svenja Huth vers Anna Gasper côté droit. Dans la surface, le centre de Gasper est dévié par Lara Prasnikar, mais pas suffisamment pour trouver le chemin du but. Pourtant, au milieu de la surface, c'est l'incompréhension entre Carina Wenninger et Manuela Zinsberger, ce qui profite à Rieke Dieckmann, qui marque dans le dos de la gardienne autrichienne (3e).

Munich à nouveau sanctionné sur une erreur défensive, et la note aurait pu être encore plus salée avec un penalty sifflé quelques instants plus tard en faveur de Potsdam (7e). C'est Felicitas Rauch qui se charge de le frapper mais le ballon échoue sur le poteau gauche. On en reste à 1-0 en faveur du Turbine.

 

Une tendance qui s'inverse en faveur du Bayern

Mal embarquées, les coéquipières de Sara Däbritz reviennent progressivement dans la partie, même s'il faudra une bonne dose de réussite pour leur permettre d'égaliser. On joue la 18e minute, et Felicitas Rauch, craignant le pressing adverse, assure mal sa passe en retrait. Recherchant sa gardienne, Vanessa Fischer, elle sert involontairement Nicole Rolser qui ne demandait pas tant. L'attaquante du Bayern évite la sortie de Fischer et peut tranquillement marquer dans le but vide (1-1).

Les minutes défilent et la tendance s'inverse progressivement en faveur de Munich avec les meilleures opportunités sur coups de pied arrêtés. Par deux fois, c'est le cadre qui repousse les tentatives bavaroises, d'abord à la 35e minute, avec un coup-franc de Kristin Demann aux 25 mètres qui vient buter sur la barre transversale.

On retrouve la défenseure et internationale allemande en fin de partie pour une véritable balle de match. Sur le coup-franc de Däbritz côté droit, Demann dévie le ballon au premier poteau, qui échoue ensuite sur le poteau droit (82e).

 

Wolfsburg prend déjà le large

Le Bayern doit donc partager les points et laisser filer Wolfsburg en tête du championnat. Le VfL qui continue sur le même rythme, avec une cinquième victoire en autant de rencontres, seule équipe invaincue et à ne pas avoir encaissé de buts depuis le début de saison. Des statistiques impeccables complétées par l'insolent début de saison d'Ewa Pajor auteure de 9 buts en 4 apparitions en Bundesliga, dont un doublé ce week-end face à Fribourg.

Les Louves l'ont emporté 3-0 dans un match où c'est la latérale suisse Noëlle Maritz qui a ouvert le score (19e), suite à un centre de Carolin Hansen côté droit. Une joueuse de la Nati à la conclusion, alors que Lara Dickenmann était forfait pour ce match. La milieu de terrain du VfL et capitaine de la sélection suisse a été victime d'une blessure au genou en Champions League et va manquer la finale des barrages face aux Pays-Bas, une absence qui devrait se prolonger pendant plusieurs mois.

C'est ensuite Pajor qui ajoute les deux autres buts du jour, le premier avant la pause (39e), le second au retour des vestiaires sur un ballon en profondeur de Pernille Harder (49e, 3-0). Avec la défaite, Fribourg subit également la blessure de Giulia Gwinn, obligée de quitter ses partenaires peu après le troisième but de Wolfsburg.

 

Nouveau point pour Francfort, Duisbourg se replace

Wolfsburg se détache en tête, tandis qu'Essen reste sur le podium, au contact du Bayern. Les coéquipières de Linda Dallmann ont également partagé les points sur la pelouse de Francfort (1-1). Les deux buts du match ont été inscrits après la demi-heure de jeu, avec Laura Feiersinger (31e) pour Francfort, sur un centre de Verena Aschauer, avant la réponse de Lea Schüller (34e) sur un ballon de Linda Dallmann (34e).

Parmi les bonnes opérations du week-end, la victoire de Duisbourg face à Mönchengladbach (3-1). Les joueuses du MSV sont revenues de l'arrière après l'ouverture du score de Valentina Oppedisano pour le Borussia (8e). Duisbourg a finalement pris l'avantage grâce à des buts de Lisa Makas (41e) et Dörthe Hoppius (44e et 59e), deux joueuses qui s'étaient déjà montrées décisives le week-end dernier face à Fribourg.

 

Hoffenheim au pied du podium

Troisième victoire pour Duisbourg, à égalité de points avec Hoffenheim, quatrième, et qui s'est imposé face au Werder de Brême (4-0). Tous les buts du match ont été inscrits en seconde période, et un break fait en l'espace de quelques minutes avec l'ouverture du score de Maximilane Rall (48e) qui sert ensuite Tabea Wassmuth pour le 2-0 (50e). Nicole Billa (66e) et Sarai Linder (86e) ont ensuite permis à leur équipe de prendre le large.

Hoffenheim au pied du podium, tandis que le SC Sand se replace en milieu de tableau. Les coéquipières de Nina Burger l'ont emporté face au Bayer Leverkusen (3-0) par l'intermédiaire de Leticia Santos (28e) et un doublé de Dina Blagojevic au retour des vestiaires (52e et 58e).

 

Photo: Jan Kuppert / DFB

 

Frauen-Bundesliga (5e journée) – Les résultats

FFC Francfort – SGS Essen : 1-1

Hoffenheim – Werder : 4-0

VfL Wolfsburg – SC Fribourg : 3-0

SC Sand – Bayer Leverkusen : 3-0

MSV Duisbourg – Borussia Mönchengladbach : 3-1

Turbine Potsdam – Bayern Munich : 1-1

Hichem Djemai