La W-League a repris ses droits ce week-end et le moins que l’on puisse dire, c’est que c'est parti tambour battant dès la première rencontre. Katrina Gorry a transpercé les filets au bout de 17 secondes et a participé à la victoire de Brisbane face à Sydney. Perth, quant à lui, a pris sa revanche de la saison dernière tandis que le Victory et les Jets ont peiné, mais sont sortis vainqueur respectivement face à Canberra et aux Wanderers. Résumé de cette 1ère journée.

 

Sydney FC 1-3 Brisbane Roar

Pour débuter la saison, Brisbane se déplacait à l’Allianz Stadium pour y défier Sydney FC. Et ça n’a pas traîné puisque sur une déviation d’Abbey Lloyd, Katrina Gorry ouvre son pied et marque alors que la rencontre a débuté depuis 20 secondes à peine (0-1). L’internationale australienne a marqué le 2nd but le plus rapide du championnat (record détenu par Catllin Doeglas (9 secondes) contre Western Sydney). Le deuxième but arrivera quelques minutes avant la pause : Sham Khamis se rate en voulant récupérer le centre de Cheung Wai Ki, Allira Toby en profite et double la mise pour son équipe (37’, 0-2). Mais en seconde période, Summer O’Brien fauche Leena Khamis dans la surface et donne un penalty à Sydney FC. Emily Sonnett, qui a remporté la NWSL avec Portland, ne se prive pas pour le transformer et ainsi réduire l’écart à la marque (80’, 1-2). L’espoir d’égalisation sera de courte durée pour Sydney. Toby s’offre un doublé d’une tête lobée et assure la victoire pour Brisbane (84’, 1-3).

 

Perth Glory 4-1 Melbourne City
 

C’était le match attendu par les fans des 2 équipes, et pour cause, c’est la revanche de la finale qui avait vu Melbourne City l’emporter face à Perth Glory grâce à Jess Fishlock et Beverly Goebels la saison dernière.


Depuis, les choses ont bien changé et de nouvelles ont fait leur apparition, à l’image d’Ashley Hatch, rookie de l’année en NWSL, qui a rejoint les rangs de Melbourne City. Mais l’issue a été bien différente que celle d’il y a plus de 8 mois. Et Samantha Kerr, qui continue sur la lancée de sa saison avec les Sky Blue, va ouvrir les hostilités. Lancée dans la profondeur, elle frappe sans contrôle et permet à Perth d’ouvrir rapidement le score (3’, 1-0). Mais malgré l’égalisation splendide de Kyah Simon en début de seconde période (47’, 1-1), les Skyblues vont craquer et prendre 3 buts en un quart d’heure. Rachel Hll se joue de Catley et bat Kenshole (74’, 2-1), Nicola Bolger sur une frappe à l’entrée de la surface (82’, 3-1) et enfin, Hill dans les arrêts de jeu, bien servie par Raquel Rodriguez (90’+3, 4-1). Un match dont il faudra tirer rapidement les enseignements pour les coéquipières de Fishlock, alors que le derby face au Victory se profile.

 

Melbourne Victory 2-1 Canberra United

A la différence de leurs voisines de City, le Victory s’est imposé et se met dans de bonnes conditions avant leur face-à-face lors de la prochaine journée. Et c’est Kristen McNabb qui met son équipe dans de bons rails (6’, 1-0). Canberra va égaliser par l’intermédiaire de la capitaine Michelle Heyman (25’, 1-1) mais c’est bien Melbourne qui finira par avoir le dernier mot. Natasha Dowie marque le but de la victoire (64’, 2-1)

 

Newcastle Jets 2-1 Western Sydney Wanderers

La dernière affiche de la journée a opposé les Jets aux Wanderers. Un match particulier pour Katie Stengel qui est désormais avec Newcastle après avoir évolué la saison dernière avec Western Sydney. Et c’est elle justement qui ouvre le score en profitant d’une mésentente entre Ellie Brush et Trudy Burke malgré le retour de Waldus (14’, 1-0). Les Wanderers, en seconde mi-temps, ont cru pouvoir égaliser par Halloway (77’, 1-1) mais juste après ce but, Burke gère mal sa sortie et laisse le long coup-franc de Tori Huster arriver dans les pieds de Jenna Kingsley qui permet à Newcastle de reprendre l’avantage et de le garder jusqu’au coup de sifflet final.

 

. La rédaction