Tout juste après la rencontre face à la France perdue sur la plus petite marge par le Canada (1-0), la gardienne de la sélection, Stéphanie Labbé à réagi à nos questions en zone mixte.

 

Coeurs de Foot - Votre réaction sur le match. J'imagine un peu déçue mais c'était un bon match tout de même pour vous ?

Oui. Vous savez, c'est dur de venir ici [en France]. Tu es là pour une semaine, il y a un match au bout et toute cette énergie va sur ce match-là. Bien sûr, on est déçues de ne pas marquer avec tout le chemin qu'on a fait. Le seul moyen pour eux de marquer était sur penalty mais c'est un bon point pour nous défensivement. Malheureusement, on a démarré le match en donnant trop d'opportunités, mais on apprend de ça et on sait qu'elles ont crées beaucoup d'occasions qu'on a offertes. Je pense que ça nous permettra d'aller de l'avant. Pour nous, jouer la France à un an de la Coupe du Monde, c'était un bon match de préparation.

 

Coeurs de Foot - Vous avez réalisez plusieurs arrêts décisifs par ailleurs ?

(sourire) Deux fois, oui ! J'étais contente de faire mon job et de permettre à mon équipe de rester dans le match [après le 1-0], même si on a pas mis de but.

 

Comment est-ce que l'on passe de ce match là, après avoir remporté ce match crucial aux Jeux Olympiques ?

C'est dur de comparer un match amical face à un match de tournoi olympique. Il y a moins d'émotion que lors des tournois olympiques parce que c'est différent. Je pense qu'on dit que l'équipe est bien organisée et peut changer le cours du jeu. Elles ont beaucoup de menaces en attaque. On a été bonnes défensivement contre elles et on ne leur a pas laissé beaucoup de chances.

 

Comment vous voyez la suite et quel est le plus important pour l'équipe aujourd'hui ?

Marquer des buts ! Mais je pense qu'on va continuer à se construire la-dessus. Notre objectif est de gagner la Coupe du Monde et une Olympiade. Donc, on a besoin de prendre les choses petit à petit et de ne pas regarder que nos performances, mais comment mettre les équipes à mal et avoir des résultats contre elles.

 

Personnellement quels sont vos objectifs ? Je sais que vous avez quitter Washington pour jouer dans une équipe masculine aujourd'hui.

Je veux juste me défier. Il y a différentes routes où on va et je n'ai pas d'objectifs qui concernent à aider l'équipe mais aussi mes prestations individuelles. Ca me permet de me développer et de m'améliorer, faire les choses différemment. C'est excitant de voir les choses d'une manière différente et j'espère, que ça va m'amener vers un super challenge où je pourrais m'améliorer, pouvoir soutenir l'équipe et nous pousser vers l'avant.

 

Comment ça vous ai venu cette envie de changement ?

Ce n'est pas en dehors de la question. C'est plus une issue pour maintenant et c'est quelque chose qui m'inspire et c'est vraiment stimulant pour moi. Je profite de chaque moment. Je ne cherche pas vraiment à regarder le futur, je reste ouverte sur les options qui s'offrent à moi. Je me concentre sur le présent et donner le meilleur de moi-même.

 

Interview réalisée avec Women Soccer France

Karim Erradi