Le leader barcelonais a remporté avec facilité son opposition face au Madrid CFF, pendant que son autre rival madrilène l’Atletico s’imposait également. La Real Sociedad continue de marquer des points grâce à sa victoire dans cette neuvième journée du championnat où l’Athletic Bilbao a repris la troisième place du podium.

 

Même si Barcelone a quasiment assuré sa qualification en quart de finale de Champions League du fait de sa large victoire à Gintra (0-6), il n’est jamais simple de jouer son match de championnat entre deux rencontres européennes. Mais les joueuses catalanes ont largement fait le job en s'imposant 7-0 face au Madrid CFF.

 

Bárbara dans tous les coups !

 

Dans cette rencontre, le FC Barcelone a dominé de bout en bout, obligeant les Madrilènes à se contenter de courir derrière le ballon. Et une joueuse est sortie du lot : Bárbara Latorre.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, dans une rencontre aussi prolifique, la joueuse espagnole a été décisive sur les sept buts de son équipe. Tout d’abord auteure d’un quadruplé (16e, 67e, 79e et 86e), elle est également passeuse sur les buts de Lieke Martens (5e), Natasa Andonova (34e) et Toni Duggan (72e).

Bárbara Latorre a surclassé à elle seule le club madrilène en se rendant indispensable. Placée intelligemment sur le terrain, elle est, par exemple, à l’affût pour reprendre à bout portant une frappe de Vicky Losada mal repoussée par la gardienne (minute), ou encore, sur son côté droit où elle pique dans la surface, provoque, emmène avec elle trois défenseures adverses et peut servir parfaitement Andonova en retrait (34e). A noter que Madrid à tout de même eu une belle occasion en début de seconde mi-temps, avec Jade Boho qui trouve le poteau (56e).

Si Barcelone reste leader, l’Atletico de Madrid ne se laisse pas distancer en nombre de points puisque le club de la capitale, co-leader du classement général, s’est également imposé à domicile en battant le Granadilla Tenerife (2-0). Esther Gonzalez ouvre le score en coupant au premier poteau un coup franc d’Amanda Sampedro (19e).

L'Atlético aurait pu rapidement alourdir la marque, notamment par Ludmila Da Silva dont le lob sur la gardienne vient heurter le poteau gauche (28e). Peu de temps après la Brésilienne s’illustre de nouveau sur son côté droit. Son centre vers Sonia Bermudez est détourné dans son but par Jackie Simpson (36e csc). En fin de match, Sonia Bermudez tapera la transversale sur un tir en finesse qui avait pris de court la gardienne adverse (91e). L’Atlético de Madrid se contera donc de ce score.

 

Bilbao remonte sur le podium

 

Après son déplacement sur le terrain du Betis, l'Athletic Bilbao retrouvait l'autre équipe de la capitale andalouse, le FC Séville. Sur sa pelouse de Lezama, l'Athletic a pris les commandes avant le quart d'heure de jeu avec un but de Yulema Corres (13e). L'attaquante de Bilbao marque sur une frappe en demi-volée à la limite de la surface plein axe, et qui vient se loger au ras du poteau gauche, hors de portée de Pamela Tajonar, la gardienne mexicaine du FC Séville.

En seconde période, Séville montre un meilleur visage, notamment avec l'entrée de Martina Piemonte, la buteuse italienne de l'équipe andalouse qui avait débuté ce match sur le banc. La première opportunité du match pour Séville intervient à la 54e minute avec une frappe de Nagore Calderon aux 18 mètres et qui passe à droite du but d'Ainhoa Tirapu.

Mais Bilbao reprend progressivement le contrôle des débats avec une très bonne seconde période de Maïte Oroz au milieu de terrain, souvent impliquée sur les offensives de Bilbao. C'est d'ailleurs elle qui sert Erika Vasquez sur le second but de Bilbao à l'entame du dernier quart d'heure (75e).

En fin de match, Séville réduit l'écart par Nagore Calderon (89e) sur une frappe du gauche à l'entrée de la surface. La milieu de terrain du FC Séville profite d'un ballon « rendu » par Garazi Murua, sous la pression de Martina Piemonte. Un but qui relance la fin de match mais qui n'empêche pas l'Athletic de s'imposer (2-1) face au FC Séville.

En s’inclinant 1-0 sur le terrain d’Albacete, Levante se retrouve de nouveau au pied du podium. Dès l’entame de la partie les deux équipes ont eu du mal à trouver leurs repères et cela se ressent dans leur jeu respectif. Levante tente de passer par les ailes, mais les centres ne trouvent pas Charlyn Corral. A l’image de sa frappe sur le poteau (64e), l’attaquante mexicaine et meilleure buteuse de Liga restera cette fois-ci muette face au but.

Elle a cependant  failli être passeuse décisive pour Ida Guehai, mais si les joueuses de Valence étaient prêtes à célébrer le but, l’arbitre refuse l’ouverture du score estimant qu’une défenseure d’Albacete a dégagé le ballon avant qu’il ne franchisse la ligne. Double sentence pour Levante puisque dans la foulée Miriam « Kuki » Rodriguez ouvre le score pour Albacete. Ce petit but d’avance au tableau d’affichage suffira à l'équipe locale pour décrocher la victoire pendant que les visiteurs vaincus devront laisser leur troisième place à Bilbao.

 

Première victoire pour la Real Sociedad 

 

Après avoir ouvert son compteur le week-end dernier en ramenant un point de son déplacement en catalogne (0-0 face à l’Espanyol), la Real Sociedad continue sur sa lancée et s’offre une première victoire en championnat, à domicile. Sur la pelouse de Zubieta, la Real Sociedad a battu 3-0 Rayo Vallecano au terme d’un match plein.

Entreprenantes d’entrée de jeu, les Basques ont rapidement ouvert la marque à la suite d’un corner joué à deux permettant à Nerea Eizagirre de trouver, entre deux défenseurs, Manuela Lareo dans la surface. Cette dernière adresse un centre fort à ras de terre que Nahikari Garcia coupe au premier poteau (7e).

Le Rayo tente alors de réagir pour ne pas se laisser distancer, mais c’était sans compter sur Mariasun. La portière basque reste attentive pour réaliser l’arrêt qu’il faut, que ce soit sur la frappe de Natalia Pablos ou la tête de Paula Andujár. Et, même lorsque la gardienne de la Real était trop courte, la chance n’était pas du côté des joueuses de la capitale puisque Pilar Garcia se heurte au poteau droit.

Suite à cette séquence difficile, la Real Sociedad reprend la maîtrise du match pour augmenter son avance et rendre la victoire plus belle grâce notamment à une sublime frappe du gauche aux 20 mètres de Manuela Lareo (70e). Amai Mendioroz marquera contre son camp le troisième but des locaux en détournant un centre de Itziar Gastearena (89e csc).

Même si cette victoire ne permet pas encore à la Real Sociedad de sortir de la zone rouge, les Basques confirment leur réveil et se repositionnent à deux points du premier non relégable, Santa Teresa. D’autant plus que ce dernier à été accroché à domicile par l’Espanyol et n’a pu faire mieux que de décrocher le point d’un match nul et vierge (0-0).

 

Rafale de buts à Valence

 

Autre match nul, la rencontre entre Huelva et Saragosse (1-1). Les visiteurs marquent dès la première minute de jeu, un tir puissant d’Ainhoa Lopez est repoussé par la barre transversale mais Nuria Mallada est à la retombée pour conclure l’action. 1-0 pour Saragosse, cependant leur gardienne est également sollicitée rapidement et doit s’employer sur un tir de Geneviève Ngo Mbeleck (5e). Au fil de la rencontre, Huelva se montre de plus en plus dominant, et ce qui devait arriver arriva, les joueuses andalouses égalisent sur une frappe de Francisca Lara (62e).

Enfin, dans le match entre deux équipes de milieu de tableau, le FC Valence et le Bétis Séville, Valence s’est imposé 5-2 sur sa pelouse. Valence prend très tôt l’avantage au tableau d’affichage grâce à Nadya Karpova, qui inscrit un doublé dans ce match (2e et 62e). Un but dès l'entame de match, dans cette neuvième journée où de nombreux buts ont été marqués dans les cinq premières minutes de jeu. À la passe sur le premier but Mari Paz fait le break avant la mi-temps (40e).

Au retour des vestiaires Anair Lomba marque le troisième but pour Valence (47e), mais le Bétis réagit dans la foulée et Priscilla Borja réduit une première fois le score (48e). Paula Moreno inscrira le second but de son équipe (68e) qui ne pourra pourtant pas revenir au score, d’autant plus que Carolina Férez achèvera le festival de buts en marquant le cinquième pour Valence (72e).

Huguen Morgane