A l'occasion de la 6e journée de D1, le Paris Saint-Germain s'est imposé chez son voisin du Paris FC grâce à un but de Marie-Antoinette Katoto, inscrit en fin de première période.

 

C'était un match attendu entre deux équipes que l'on a encore du mal à situer cette saison. Le Paris Saint-Germain, après son match nul face à Soyaux lors de la première journée, n'a pas encore convaincu sur sa capacité à jouer les premiers rôles cette saison. Du côté du Paris FC, ce match était un nouveau test après la lourde défaite il y a quelques semaines face à l'OL, un derby entre les deux Paris, même si la rencontre s'est jouée du côté de Bondoufle, dans le stade Robert-Bobin.

 

Le Paris FC bouscule ses adversaires en début de match

 

Le début de la rencontre est marqué par la très bonne entame du Paris FC, capable de mettre une forte pression sur les premières relances adverses, et aller chercher le PSG très haut dans sa moitié de terrain. Dès la deuxième minute, Gaëtane Thiney parvient à chiper le ballon dans les pieds de Formiga à l'entrée de la surface du PSG. Proche d'ouvrir le score, la capitaine du Paris FC bute finalement sur Katarzyna Kierdzynek vigilante devant sa ligne.

 

Le Paris FC bouscule ses adversaires dans les premières minutes, même si les joueuses de Patrice Lair parviennent à progressivement sortir la tête de l'eau. Dans la première demi-heure, pas de véritable occasion pour le PSG, malgré une incursion de Jennifer Hermoso (15e) et quelques coups-francs que les Parisiennes auront du mal à exploiter.

 

Mais l'étreinte du Paris FC perd de sa force au fil des minutes et le PSG parvient à se créer de véritables occasions en fin de première période. C'est d'abord Marie-Laure Delie qui bute sur Karima Benameur, avec une frappe en demi-volée que la gardienne du Paris FC détourne en corner (35e).

 

Le PSG trouve la solution sur corner

 

C'est ensuite sur l'un de ces corners que Paris va prendre l'avantage. Des coups de pieds arrêtés qui se multiplient avant la pause, et souvent frappés par Jennifer Hermoso, l'attaquante espagnole qui a évolué en position de "neuf-et-demi" dans l'axe derrière Marie-Laure Delie.

 

A la 45e minute, Hermoso frappe l'un de ces corners, côté gauche, et trouve la tête de Marie-Antoinette Katoto qui s'élève plus haut que tout le monde au second poteau et envoie le ballon au fond des filets (45e). C'est le septième but en six journées pour la jeune attaquante parisienne qui continue de porter offensivement son équipe. Un but qui a été à nouveau inscrit sur coup de pied arrêté, une source essentielle de buts pour l'équipe de Patrice Lair sur cette première partie de saison.

 

Cette ouverture du score permet au PSG de concrétiser son temps fort, et de se donner un peu d'air face à une équipe du Paris FC qui semble capable de revenir à tout moment dans ce match. Pourtant, au retour des vestiaires, l'ascendant du PSG se confirme en début de seconde période, avec un plus grand contrôle, une meilleure circulation du ballon et surtout un milieu de terrain parisien qui est parvenu à limiter l'influence de Gaëtane Thiney. Le jeu offensif du Paris FC qui transite beaucoup par sa capitaine, et sur cette deuxième période Thiney a souvent dû composer avec la vigilance de Formiga, qui lui a laissé peu de liberté de mouvement.

 

Pas de break, ni de retour

 

La première occasion de la seconde période est d'ailleurs pour le PSG par l'intermédiaire de Marie-Antoinette Katoto (52e). Elle parvient à se jouer d’Elisa de Almeida sur une feinte de frappe avant de tenter sa chance et buter sur Karima Benameur qui détourne le ballon en corner. Le PSG manque ensuite de faire le break après l'heure de jeu face à une défense du Paris FC qui parvient à repousser l'échéance sur deux coups de pieds arrêtés consécutifs (66e et 67e).

 

Une difficulté à mettre l'adversaire à distance qui va permettre au Paris FC de revenir dans le match avec d'abord un contre à la 71e minute, au bout duquel Mathilde Bourdieu voit sa frappe à l'entrée de la surface passer juste au-dessus du cadre. Une action qui est l'une des illustrations de l'incroyable activité de Bourdieu à la pointe de l'attaque du Paris FC, multipliant les courses et les déplacements, aussi bien pour proposer des solutions que pour gêner les premières relances adverses.

 

Une première opportunité suivie de plusieurs coups-francs aux abords de la surface du PSG frappés alternativement par Gaëtane Thiney (75e) et Théa Greboval (78e) mais sans parvenir à trouver le chemin des filets. Une fin de match où les joueuses du PSG parviennent à tenir leur victoire, avec même une dernière reprise de Formiga dans l'axe aux abords de la surface et qui vient buter sur le poteau droit de Benameur (90+1).

 

Le PSG peut finalement savourer au coup de sifflet final, avec une victoire qui s'est finalement jouée à peu de choses, comme souvent dans les derbys parisiens.

 

Les réactions d'après-match :

- Anissa Lahmari (Paris FC) : « Aujourd'hui, on a démontré qu'on avait pas peur du PSG »

- Pascal Gouzennes (Paris FC, entraîneur) : « Il n'y a pas eu une division d'écart entre le PSG et nous »

- Patrice Lair (PSG, entraîneur) : « C'était un match difficile, comme on les attend dans les derbys »

 


Feuille de match

 

Dimanche 15 octobre 2017, 16h30 – Bondoufle (Stade Robert-Bobin) – D1 – 6e journée.

 

Paris FC – Paris Saint-Germain: 0-1 (0-1)

 

Arbitre : Anaëlle Loidon

Buts : Marie-Antoinette Katoto (45e)

Avertissements : Théa Greboval (37e) et Gaëtane Thiney (78e) pour le Paris FC ; Irène Paredes (30e) et Eve Périsset (82e) pour le PSG


Les équipes :

 

Paris FC : 16-K. Benameur – 5-E. De Almeida, 10-A. Butel, 22-E. Cascarino, 19-Greboval, 8-I. Jaurena, 14-A. Lahmari (26-L. Declercq, 61e), 7-M. Makanza (11-C. Matéo, 71e), 17-G. Thiney (cap.), 28-C. Catala (13-A. Otaki, 80e), 21-M. Bourdieu.

Entraîneur : Pascal Gouzennes

 

Paris Saint-Germain : 1-K. Kiedrzynek – 12-A. Lawrence, 14-I. Paredes (8-Erika, 62e), 15-E. Berglund, 3-L. Boulleau (17-E. Périsset, 72e), 24-Formiga (cap.), 26-G. Geyoro, 11-K. Diani, 10-J. Hermoso, 9-MA. Katoto (21-V. Boquete, 75e), 18-ML. Delie.

Entraîneur : Patrice Lair

 

 

Hichem Djemai