Le Brésil est sacré champion de cette édition de Coupe du Monde Militaire au Texas, après sa victoire 3-2 face à la Corée du Sud. Une nouvelle victoire du Brésil, son cinquième sacre, qui en fait la nation la plus titrée de la compétition, devant l’Allemagne (4 titres). 

 

==> Programme & Résultats

 

Cette affiche Brésil-Corée du Sud, rappelait un peu les finales des éditions 2009 et 2010. Où, à chaque fois, le Brésil avait pris le meilleur sur la Corée, leur infligeant une défaite 1-0. Cette fois-ci, si le score est différent, le scénario reste le même, avec le Brésil sacré champion et la Corée du Sud qui s’incline pour la quatrième fois de son histoire en finale, en autant de finales disputées.

 

Le Brésil ouvre la marque, la Corée répond du tac o tac

La rencontre démarre à vive allure. Avec beaucoup d’engagement et d’envie de part et d’autre. Les équipes se livrent d’entrée et ça laisse des espaces. Le Brésil en profite pour prendre les ailes, et sur un débordement côté gauche, s’en suit un centre devant le but que Flavia Feliciano prolonge au fond de la cage Coréenne (9e, 1-0). 

Déjà 1-0 pour le Brésil, mais pas le temps de cogiter que la Corée du Sud revient dans la course. Moins d’une minute s’écoule avant qu’Hahnul Kwon n’égalise (10e, 1-1). Depuis l’engagement des Coréennes, le Brésil n’avait pas réussi à récupérer la possession du ballon, et sur cette attaque travaillée, la buteuse de la Corée va réussir à trouver la faille d’une frappe tendue. 

Une rencontre relativement équilibrée, où c’est finalement le Brésil qui reprendra l’avantage au tableau d’affichage, et gardera cette avance jusqu'à la pause. Un ballon récupéré au niveau de la surface de réparation adverse, un nouveau centre fort devant le but, et Danyelle Lima n’a plus qu’à ouvrir son pied pour conclure (23e, 2-1).

 

Les Brésiliennes font le break mais la Corée ne lâche rien

Au retour des vestiaires, la Seleçao va pousser davantage pour aller chercher ce but du break. Et, ça s’avérera payant lorsque la frappe dans la surface de Flavia Feliciano vient de nouveau faire trembler les filets adverses (55e, 3-1). 

Menées, et voyant l’espoir d’un premier titre s’éloigner, les Coréennes vont faire preuve de courage et réduire le score afin de relancer le match dans les vingt dernières minutes. Un réduction du score qui intervient sur un coup franc, enroulé du gauche, de Jiseon Wang, où tout le monde passe au travers et qui vient tromper la gardienne auriverde au premier poteau (68e, 3-2). 

Cela relance le match, mais le score en restera finalement ainsi et le Brésil décroche la médaille d’or, face à une belle équipe de Corée du Sud. 

 

En sept éditions (depuis 2009), le Brésil n’a pas quitté le podium, avec un bilan de 5 victoires, une deuxième place et une troisième place. Cette année, la Corée du Sud prend donc la médaille d’Argent, devant la Chine qui complète le podium après sa victoire sur la France, pour sa première participation. Toujours placées, depuis 2006, les Bleues, championnes en titre, terminent quatrièmes pour la cinquième fois de leur histoire. 

==> A lire également : CMM 2018 - La France s’incline face à la Chine et termine au pied du podium

 
Photo : Armed Forces Sports
Morgane Huguen