Tout juste après la fin du mach opposant les Bleues à la Squadra Azzura, nous avons échangé avec Barbara Bonansea milieu de terrain de la formation italienne au sujet de cette rencontre et de ses objectifs futurs.

 

Coeurs de Foot - On t'a vu utiliser beaucoup ta technique et ta vitesse dans cette rencontre. Ce sont tes deux atouts dans ton jeu ? C'est précieux pour ton équipe en club ou en équipe nationale.

Barbara Bonansea - Oui, disons que ce sont mes principales caractéristiques, la vitesse et j'ai donc essayé de les exploiter, mais la France est une bonne équipe et a physiquement été forte et les joueuses étaient préparées. Ce n'était pas facile, mais je suis très heureuse de ce résultat.

Oui, ce sont mes qualités premières et comme mentionné avant, j'essaie de les exploiter pour faire mon jeu si je peux les mettre à la disposition de l'équipe comme une aide en plus.


CDF - Tu intervertis beaucoup de côté aussi sur le terrain. Il faut avoir de l'endurance pour ça ?

B.B. - Pour moi, c'est la même chose, parfois je préfère jouer à gauche pour être en mesure de revenir et de frapper ou à droite pour traverser, et rentrer [dans la surface de réparation]. Pour moi ça revient au même, ca ne change pas grand chose. C'est la même chose, si vous préférez jouer à gauche pour entrer et frapper, et inversement.

Il y a un besoin de formation, beaucoup de formation et de force physique et de préparation physique pour ces qualités, effectivement.


CDF - Alors qu'est-ce que tu peux nous dire sur ce match ?

B.B. - C'était un match très difficile, mais c'était très excitant de jouer dans ce stade [du Velodrome] avec autant de gens et de voir le stade avec tous ces drapeaux français. C'était agréable, et c'est très bien que d'avoir joué ici, c'est une grande opportunité pour nous et dans notre chemin vers les qualifications au mondial [2019 en France].


CDF - On peut dire que la Squadra, c'est la force tranquille ? Vous ne vous précipitez pas.

Nous sommes une belle équipe, je suis très fiere de mon équipe, je suis heureuse de ce match. Il nous permet de comprendre que nous pouvons rivaliser avec toutes les équipes, même avec les plus fortes sur le classement [FIFA] et qui sont plus fortes que nous. Nous pouvons jouer et nous pouvons arriver au mondial ainsi. Nous pouvons le faire.

Dans un jeu d'équipe, il faut être calme parce que, comme nous l'avons vu dans la première moitié, nous avons fait un peu d'effort. En première période, nous avons eu un peu de mal parce que nous étions un peu agitées, un peu effrayées. Dans la seconde moitié, nous nous sommes calmées et nous avons joué plus au football et avec la force du groupe, nous avons obtenu un bon résultat.

Nous avons marqué un beau but (sourire). Nous avons été bons de profiter de cette occasion, qui a été transformée par Cristiana [Girelli] et puis nous avons essayé de nous défendre pour ramener à la maison au moins un point.


CDF - Quels sont vos prochains objectifs personnels et avec la sélection ? La Cyprus Cup et la Coupe du Monde ?

Personnellement avec la Juventus je voudrais aller le plus haut possible afin de tout gagner et avec l'équipe nationale, se qualifier pour le prochain mondial.

Dounia MESLI